Comment appuyer sur les points d’acupression?

Comment appuyer sur les points d'acupression

pression en acupression

On peut virtuellement utiliser toutes les parties de son corps pour appliquer une pression. Les nombreux styles d’acupression le montrent d’ailleurs avec brio : doigts, phalanges, mains, paumes, poings, avant-bras, coudes, genoux, pieds, peuvent être mis à contribution.

Les plus couramment utilisés sont cependant les pouces, index et majeurs. Le pouce offre une surface plus large, et l’index et le majeur sont plus sensibles.

Pour les doigts, la pression s’exerce toujours avec la pulpe, pas avec la pointe du doigt. La pointe du doigt est trop dure, pas assez sensible, et l’ongle gêne. La pulpe est bien plus agréable, et son épaisseur permet de moduler la pression.

Bon geste:

Comment appuyer sur les points d'acupression

Mauvais geste:

Comment appuyer sur les points d'acupression

Suivant la localisation du point à stimuler, on se sert d’un ou plusieurs doigts:

Comment appuyer sur les points d'acupressionComment appuyer sur les points d'acupression

Comment appuyer sur les points d'acupressionComment appuyer sur les points d'acupression

On peut également utiliser les phalanges à la place des doigts:

Comment appuyer sur les points d'acupression

Afin de ne pas faire mal, gardez vos ongles courts! Si vous ne souhaitez pas couper vos ongles longs, essayez d’appuyer avec vos phalanges. Attention, il s’agit d’os, donc cela peut être moins agréable pour le receveur.

En appliquant la pression, les deux objectifs principaux sont la facilité d’application, et l’efficacité.

  • Facilité : Il est important de travailler les points sans fatiguer ses mains et ses doigts, dans une position correcte qui ne crée pas de crampes, de fourmillements ou de tension musculaire. Rester 1 minute dans la même position engendre rapidement ses sensations désagréables, qui fatiguent le donneur et le déconcentrent.
  • Efficacité : la force et l’angle de pression doivent être optimums pour une efficacité maximale.

Pour ces deux raisons, on n’utilise jamais sa force physique (muscles des bras) pour travailler un point : on utilise son poids. La bonne technique consiste à placer le doigt (le pouce en général) sur le point, puis à se pencher pour faire reposer son corps sur son bras.

Pour ménager vos doigts, qui vont supporter votre poids, faites attention de garder le poignet bien droit, le dos de la main aligné avec l’avant-bras. Vous pouvez également utiliser vos deux pouces en même temps, ou utiliser vos autres doigts repliés en guise de support.


A propos de Anne

Praticienne Certifiée d’Acupression, Maître de Reiki, Auteure. www.annecosse.com

View all posts by Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.