Répondre par le Silence est une forme de maltraitance

Le silence

le silence, indifférence, pervers narcissique, manipulation
[photo: Zena Holloway]

Rappelle-toi … Tu avais besoin d’exprimer une émotion, une pensée personnelle, tu avais besoin d’explications au sujet d’une attitude, d’un mot, d’une situation. Tu avais besoin de comprendre, de clarifier, pour avancer. Tu as rassemblé ton courage, appelé, et dû laisser un message  sur le répondeur de cette personne. Ou tu as envoyé un SMS ou un courriel, pour être sûr(e) de t’exprimer au mieux, avec des mots choisis…

Et tu ne reçois AUCUNE réponse. Rien, zip, nada. Pas même un accusé de réception. Tu t’es exposé(e), tu t’es rendu(e)  vulnérable, tu avais besoin d’aide, de comprendre, tu es sorti(e) du bois, courageusement. Et tu es maintenant face au Vide.

Avec l’explosion des e-mails comme principal moyen de communiquer, le silence est devenu une forme acceptée de réponse. L’interaction ne se fait pas face à face, de sorte qu’il est si facile d’ignorer un message qui déclenche un sentiment de malaise, ou ne suscite aucun intérêt particulier. L’aspect virtuel de ce moyen de communication permet si facilement d’éviter le message et de ne pas faire face. Ou pire : de bouder, de punir. Le silence intentionnel. Le silence pour afficher son indifférence.

A mon sens, ce type de silence n’est rien d’autre que de la violence psychologique pure et simple.

Le silence en soi est un précieux diamant quand il aide à nous centrer, à rassembler nos idées et pensées, à  partager un moment avec un être cher, à nous calmer avant de prononcer des mots que nous pourrions regretter.

Le silence dont je parle ici est différent. L’indifférence est le pire traitement qui soit. Ignorer rabaisse, dévalorise et méprise.

Bien sûr nous avons le droit de ne pas souhaiter communiquer,  faire face à une situation, ou de retarder notre réponse. Mais la manière décente de gérer est d’au moins accuser réception du message qui nous est envoyé, et d’informer l’expéditeur que nous n’y répondrons pas, ou que nous y répondrons plus tard, et pourquoi.

L’apathie feinte, l’accueil glacial, le silence, la distance, l’indifférence sont de la même trempe. Le silence dans ce contexte est la pire forme de violence psychologique. C’est une forme de punition non-physique et de contrôle. C’est un moyen de bannir quelqu’un de son existence sans lui donner la dignité de savoir, comprendre, voire de faire le deuil, ni même un au-revoir ou une chance de réconciliation.

Les personnes qui fuient les sujets inconfortables, les problèmes dans une relation, ou en eux-mêmes sont maîtres dans cette technique du silence. Les pervers narcissiques usent et abusent du silence. Ils vous laissent  suspendus, vous demandant ce qui se passe, ce qu’ils sont entrain de penser ou de faire. C’est un moyen de tuer à petit feu le psychisme et l’intégrité de la victime, de détruire son estime de soi et sa dignité. Subir un silence intentionnel à répétition peut conduire à des pensées suicidaires et il est extrêmement long et difficile et de se remettre d’un tel traitement.

Voilà pourquoi le silence dans ce contexte est l’un des pires abus émotionnels qui existent, et pourquoi je suis consternée par la légèreté avec laquelle il est considéré comme normal et anodin dans nos communications digitales d’aujourd’hui.

Le silence est de la violence psychologique. La violence psychologique est de la maltraitance. Et la maltraitance n’est jamais acceptable.


A lire également:
Les 21 techniques utilisées par les pervers narcissiques
Les manipulateurs
Les vampires d’énergie
Tu ne voleras point


A propos de Anne

Praticienne Certifiée d’Acupression, Maître de Reiki, Auteure. www.annecosse.com

View all posts by Anne

31 Commentaires pour “Répondre par le Silence est une forme de maltraitance”

  1. Bonjour
    J ai connu mon ami au mois de juin, au début tout etait parfait, trop….puis il a commencé a venir moins souvent a la maison, me laisser de plus en plus souvent sans nouvelle pendant 24h….puis fuir …sans que je sache pourquoi…on se remet ensemble puis…il me dit qu il vient puis personne….il prévient pas….il coupe son téléphone….pas d explication…puis apres c est : je suis perdu, j ai besoin de temps…j ai rompu a cause de ses fuites…de l attendre pour rien…c est inacceptable de dire a qqun qu on vient puis ….personne….et des tonnes de mensonges meme pour rien…apres 1 mois de rupture il revient sous de bonne condition, moi heureuse…je l aime, une nuit formidable ! Puis aucune nouvelle pendant 8 jours puis un : coucou, je suis perdu, j ai besoin de temps, beaucoup de boulot pour expliquer l absence de nouvelles…que cherche t il ? J en peux plus…en plus il aurait qqun et fuit tous ses proches ! Je suis tres mal ! Meme sa meilleure pote n en peut plus de ses mensonges ! Il m a jamais insulté, frappé, mais tres tendre..c est des mensonges, des fuites, des silences…. Je suis a bout !! Merci a tous !!!

    1. Il ne vous a jamais insultée verbalement mais vous insulte constamment par son comportement et ses mensonges. Il ne vous a jamais frappée physiquement, mais vous envoie des coups bien pires: ceux qui détruisent le mental, l’estime de soi, la personnalité…

  2. Bonjour,

    Il y a longtemps que je me questionne sur le comportement de mon ex. Tout d’abord, il est mon ex mais je n’ai pas su les raisons de notre rupture. Il me laisse ainsi dans l’incertitude. Alors j’essaie de trouver le pourquoi? C’est comme un peu garder un pouvoir de ne pas régler les choses clairement non? Il ne répond pas à mes appels et je trouve cela très souffrant! Il m’ignore totalement comme si je n’avais jamais existé. De plus, il ne se fait pas d’autres conjointes, seulement des histoires d’un soir sans plus si cela était le cas je serais fixée. Je vis continuellement dans l’espoir d’un éveil de sa part. Aie-je affaire à un pervers narcissique?

    1. Oui. Ou à un super égo-centrique. Mais le fait de vous laisser dans l’incertitude quant à la rupture + vous ignorer totalement font pencher pour pervers narcissique.
      Question: pourquoi espérez-vous un éveil de sa part?

  3. bonjour ,
    mon histoire est complexe : ayant rencontré ma femme sur internet , elle vivant en afrique , marié au bout de 4 mois , arrivé en france 4 mois apres avec ces 2 enfants , 1 mois de vie assé agreable ensemble mais après c’est la decheance , j’ai terminé sur le canapé , je bougeait beaucoup , et problème de libido a m’en faire culpabiliser je voulais beaucoup la satisfaire , ayant un spondylarthryte ankylosante je pense cela ne pas aider , apres ça été le silence , elle ne voulais pas parler restais dans sa chambre , pendant que je fesais enormement de choses pour elle et les enfants et pour chercher un travail (mais beaucoup trop de reponse negatives , je suis en reconversion j’ai travailler 20 ans comme pprojectionniste dans un cinéma), les mechanceté on fuser sur moi ma famille même mes amis , pour elle j’etais vide demoniaque , que je fesait beaucoup de bruit pour rien, , les reproches et encore le silence quand je voulais lui parler ou bien elle me hurlait dessus qu’elle ne voulait pas parler , quand elle voulais me parler c’etais au moment ou je n’etais pas bien, j’ai fais une grosse depression au bout d’un moment , j’ai commencer a en parler autour de moi , on m’a dit qu’elle étais la pour les papiers et je suis rentrer en grosse parano et ma depression c’est accentuer , je lui alors proposer le divorce , elle n’a pas voulu , je suis parti de chez moi , et pour elle je devais aller voir un psy j’avais surement un trouble de la personnalité (je suis allé voir hypnotherapeuthe , psychologue ,infirmiere psy, et meme un tour au urgence pour gros episode paranoiaque, mais pour eux j’etais en episode de depression a cause de la situation), tout les problèmes qu on a eu en couple son de ma fautes et qu’elle a juste et patiente avec moi et a tout accepter , loin d’elle et avec un peu plus de silence ça ne sait pas arranger pour moi , donc je suis allé lancer une procedure de divorce , et je suis parti voir mes amis a paris , pour elle je l’ai abandonner elle et les enfants , alors qu je continuais a payer le loyer et les charges , le divorce est en janvier mais je ne sais plus si je veux divorcer , par contre elle maintenant considere que j’ai fait trop de mal et que l’ont se parlera devant le juge , que je ne la mérite pas , mois j’angoisse je stresse ,j’ai du mal a vivre , je culpabilise , je demande même si c’est moi le pervers narcissique , je suis tellement triste d’en être arrive la , je voudrai reparer , mais tout mon entourage me conseil d’en finir avec cet histoire et de faire se divorce , j’ai beau essaye de faire des choses , je n’oublie pas cet histoire , je l’aime elle et les enfants , mais elle ne veut plus me voir , je me dis je suis maso de vouloir continuer malgré tout , et peut être que je me suis tromper et c’est moi qui suis vraiment malade

    1. En effet votre histoire est complexe… Vous pensez être celui qui est malade. Les pervers narcissiques ne se remettent pas en question et ne trouvent pas malades. Le problème c’est toujours les autres. De même, le stress extrême, le doute, l’angoisse, la souffrance sont les états habituels des victimes. En revanche vous avez apparemment des choses en vous à régler (comme nous tous!), qui font que vous vous êtes trouvé dans cette situation, avec ce type de femme, et que vous vous accrochez. Je ne suis pas psychothérapeute, c’est mon avis basé sur mon expérience de thérapeute tout court et de recherche personnelle.

  4. Bonjour Fabienne
    Avez-vous une adresse mail svp?
    J’aimerais vous envoyer un mail en privé pour vous expliquer ma situation.
    J’ai vu que vous étiez très réactive aux messages.
    Merci d’avance de votre réponse

    1. Bonjour et merci
      Cela va faire 3 mois que j ai quitté mon ami qui je pense est un manipulateur j ai connu ses silences affreux dès le moment ou nous avons vécu ensemble une indifférence presque totale comme si je n existais plus puis les fuites à répétition suivies encore une fois de longs silences alors il me récupérait comme un poisson au bout d un hameçon depuis trois mois aucune nouvelle depuis que je lui raccroché au nez je trouve cette attitude très angoissante j aurais tant aimé que nous nous quittons bons amis je vis encore dans la peur et je me sens toujours perdue c est très dur

      1. Merci Laurence pour votre témoignage. En effet ces fins « en suspens », sans clôture propre, sans parole, sans sauvegarder le positif, c’est difficile. C’est un deuil à faire. Si cela peut vous aider: n’oubliez pas que le positif, les bons côtés, n’étaient que des illusions. La relation avec un PN est un château de cartes posé sur des sables mouvants.

  5. Bonjour Anne,

    Je suis avec mon conjoint actuel depuis environ 3 ans. Nous ne vivons pas ensemble, et depuis le début, il me fait subir des silences plus ou moins longs, mais celui auquel je fais face présentement depuis 3 mois et demie est particulièrement souffrant, car les seuls moment où j’ai pu communiquer avec lui depuis ce temps sont par de rares textos, et il est particulièrement froid, distant et blessant envers moi. Je me questionne évidemment sur ce que j’aurais pu dire ou faire, je me sens coupable comme si tout était de ma faute, j’essaie de lui écrire et la plupart du temps je n’ai aucune réponse, je ne sais pas s’il reviendra vers moi ni quand il reviendra. Je suis terriblement angoissée et dans l’attente. La dernière fois qu’il m’a écrit il y a un peu plus de trois semaines était pour me faire des menaces de rupture si je lui récrivais, et me dire qu’il me contacterait quand il serait prêt et disponible et depuis, plus rien.

    Auparavant, j’ai été la conjointe durant 14 ans d’un homme violent à tous les niveaux, et de cette relation houleuse je suis sortie extrêmement marquée, cet homme ayant tout abandonné sans m’avertir pour retourner dans son pays d’origine, le Maroc. Mon estime de moi en ayant pris un coup, j’ai tendance à rester dans des situations malsaines, comme celle que je connais avec mon conjoint actuel, que j’ai rencontré un an après le départ de mon ex.

    J’ai présentement beaucoup de difficulté à vivre, à dormir, à manger, bref à faire toutes mes activités quotidiennes, car le silence de celui que j’aime me hante et m’obsède… est-il possible qu’un homme fasse subir un silence si long et torturant, comme si sa conjointe devenait soudainement une étrangère qui n’existe plus, que l’on ignore totalement?

    Merci.

    1. Oui absolument, c’est possible. Votre conjoint est un pervers narcissique (PN). Son but est de vous détruire psychiquement, c’est la condition de sa propre survie psychique. Les PN sont des serial killers extrêmement dangereux. Un.e PN peut amener l’autre au suicide. La seule chose à faire est de le/la quitter et de le/la bloquer pour éviter tout retour. Un.e PN dont la proie lui échappe va TOUJOURS revenir pour séduire à nouveau sa proie. La proie pense que c’est de l’amour, mais ça n’en est pas. Il s’agit uniquement de contrôle, de pouvoir et de narcissisme. RIEN ne peut faire changer un.e PN, aucune discussion, aucun accident, aucune lecture, aucune thérapie. Leur personnalité est fixe, leur psychisme est vide, leur moyen de se sentir « vivant » est de contrôler et détruire les autres.
      Je vous engage à lire cet article qui explique parfaitement la situation d’une relation « amoureuse » avec un.e PN: https://fr.linkedin.com/pulse/le-pervers-narcissique-et-la-relation-amoureuse-un-piège-valentin et à quitter cet homme pour sauver votre peau.

      1. Merci Anne pour vos commentaires qui m’éclairent énormément. On ne pense jamais que ça va nous arriver de rencontrer un tel homme sur son chemin… ça fait peur, et ce que vous décrivez correspond de très près à ce que je vis; je sens que ma situation est sans issue avec lui, impossible de communiquer, il est totalement insensible à ma détresse face à son silence. Un grand merci, je vais aller lire l’article en question.

        Pascale

      2. Je suis heureuse de pouvoir vous aider. Je suis très sensible à la question des PN, j’en ai été victime, j’ai fait beaucoup de recherches sur le sujet, tenté l’impossible, et finalement appris le zéro-tolérance à leur égard. Zéro compassion, zéro empathie, zéro seconde chance. C’est à l’opposé de ma nature et de ma spiritualité, mais c’est une question de vie ou de mort… J’ai écrit cet article sur le silence au début de mon chemin sur le sujet.

  6. Bonjour Anne.
    J’ai rencontré un homme, qui en sa présence m’embrasse avec fougue (comme je n’ai jamais eu avant), est prévenant, doux, calme. Je me sens bien auprès de lui. Par 2 fois il m’a dit que nous ne sommes pas pareille. Quand je lui demande quand on se revoie sa réponse « Je ne sais pas », la dernière fois nous avons passé 2 jours merveilleux (26 et 27 mai 2017, en partant comme à son habitude ils ne sais pas quand l’on se revoie, et me dit qu’il va réfléchir. Dernier sms le soir du 27 mai pour me dire qu’il est bien rentré et me remercier des moments passés ensemble et des endroit que je lui est fait découvrir. Depuis, pas de réponses à mes sms, Hangouts, ne réponds pas au téléphone, ni aux message laissé. C’est le silence depuis le 27 mai au soir. Je ne sais plus quoi penser (il a oublié sa montre chez moi) j’ai des sentiments pour lui, j’ai l’impression d’être un bibelot et comme dans une boutique on regarde, touche puis on va réfléchir si se bibelot on le prends ou pas. Depuis je suis triste, je pleure facilement, je déprime. Après avoir lu votre article je pense être retombé avec un pervers narcissique d’une autre forme. Divorcée en 2014 d’un pervers narcissique (violence verbale, psychologique, physique (3 fois) sexuelle (2 fois) , en maltraitant ma petite lapine, en voulant m’enlever mon chat, en emmenant mes affaires que j’ai du mettre en catastrophe chez des amis). Avoir eu des parents toxiques qui m’ont demandé de choisir entre mon ami et eux, ne voulant pas qu’un homme me touche, lorsque j’ai rompu les ponts, mon père me croisait dans la rue et m’ignorait totalement pas un regard, pas un bonjour, rien, sur son lit de mort le dernier mot qu’il a réussi à me dire c’est « dehors ». Violence physique par m’a mère et me disant à la fin de sa vie que je ne fais pas partis de la famille. A la retraite fin décembre 2017 j’ai besoin de paix, de calme, d’amour de tendresse. Merci de m’avoir lu. Bien cordialement

    1. Merci Muriel pour votre émouvant témoignage, je suis très touchée par votre histoire. En effet avoir été élevé/e par des parents PN laisse des fêlures à vie. Il s’agit de tout un câblage du cerveau et du psychisme, qui se développe pendant l’enfance et l’adolescence dans un contexte de violence permanente. La thérapie que j’ai trouvé la plus efficace est l’EMDR: les traumatismes laissent des « nœuds » dans le cerveau, comme des gros bouchons trop gros pour être évacués. L’EMDR travaille directement sur ces bouchons. Ils les diluent. Ainsi le traumatisme peut à nouveau être traité par le cerveau, et le psychisme se réparer (et être en forme pour gérer efficacement le stress de la vie et les éventuels prochains traumas). Je vous conseille de trouver un bon praticien et de vous lancer dans cette aventure. Vous trouverez des ressources ici: http://www.emdr-france.org

      1. Merci pour le lien, pour une fois il y a des praticien en Eure et Loir. Comment peut o, copier votre texte ? « Répondre par le silence est une forme de maltraitance », il est tellement réaliste.
        Merci, Bien cordialement. Muriel

      2. Je suis heureuse d’avoir pu vous donner une piste.
        On ne peut pas copier mes textes, en revanche vous pouvez partager l’URL sur les réseaux sociaux en cliquant sur les icônes sur la droite 🙂 Ou sur un site ou blog etc

      3. J’ai pu avoir un rendez vous pour septembre EMDR prés de Vendôme. Merci

  7. Bonsoir Anne

    Je comprends votre analyse du silence, quand il est instrumentalisé par le manipulateur pour entretenir la déstabilisation de sa victime en induisant en elle le doute, l’attente, l’espoir, l’incompréhension, la remise en question. Jusqu’à faire en sorte que ce soit elle qui s’excuse de ce qu’elle n’a pas fait et promette d’être encore plus …attentive, conciliante, soumise en un mot aux desiderata de son bourreau.
    Toutefois cette arme est, à contrario, entre les mains de la victime son meilleur moyen de survie . à partir du moment où elle est résolue à « décrocher ».. Rassurons ces victimes qui ont le courage de fuir. Leur silence à elles ne représente en aucune manière une maltraitance psychologique. Certes, le manipulateur sera surpris, interpellé, agacé, furieux peut-être de voir sa proie s’échapper mais pas détruit. Il rebondira aussitôt sur des stratégies de récupération. Dont l’une sera vraisemblablement de faire à son tour… silence. … ! Aussi je voudrais dire à celles qui, ont entrepris la technique du no-contact et espèrent quelque part au fond d’elles, (y compris dans l’espoir de lui claquer, elles, la porte au nez), que ce dernier se manifestera pour tenter de les récupérer qu’elles TIENNENT BON , en l’absence de réaction de votre manipulateur. Ne se posent pas de question sur ce qu’il pense ou fait, s’il va s’accrocher ou s’il a déjà trouvé une nouvelle victime. Qu’elles ne culpabilisent, ni ne se réjouissent de le faire, « peut-être » … souffrir à son tour. Qu’elles restent au contraire plus vigilantes. Encore une fois, son silence à lui est une stratégie pour INVERSER le processus et reprendre l’ascendant. Faire en sorte que la victime se pose toutes ces questions et de ce fait, pense à lui et non à elle et à sa survie. Attention donc !

  8. Bonsoir, j suis juste perdue mais consicente de ma patience perdue. Cela fait 2 ans 1/2 que je suis en France après avoir tout laché pour lui. Mes enfants de 22 et 19 ans , ma famille, pour recommencé une vie nouvelle à Madagascar avec ma fille de 7 ans.
    Les choses ont été particulères dès notre arrivées !! il y a 7 ans …
    Dès notre arrivées. Monsieur est sorti pour profiter des bienfaits de la misère ambiante !!
    Je vous résume ma vie en deux mots, l avant ………….. ho la la ..
    j pensais que ça nous donnerait un « coup de pied au c..
    Mais il a continué à profiter de cette misère du pays, « un peu comme en Taihlande » la pros… et puis j ai honte de l exprimer …
    j veux
    j s ais plus
    j que suis
    c est que j ai besoin d aide
    car j ai été trop patiente
    et que que j en peux vraiment plus

    1. Bonjour Véronique, je vous ai envoyé un message privé cette nuit avec des pistes d’aide immédiate, j’espère de tout cœur que vous l’avez reçu. J’ai décidé de publier votre témoignage poignant car il peut aider d’autres personnes à réaliser le niveau de détresse que la maltraitance psychologique induit, et réagir tant qu’il est temps. Si vous êtes en France, s’il-vous-plaît appelez le 3919 dès que vous le pouvez. Le site de Femmes Accueil compile de nombreuses ressources: http://www.sosfemmes.com/ressources/contacts_tel_national.htm
      Je vous envoie par la pensée plein de Lumière.

  9. Bonjour Anne,

    Je suis également tombée sur votre site par hazard, car le silence, le rejet et la distance me torturent depuis presque trois mois. Je tente de soulager temporairement ma souffrance en lisant des articles sur le net. Ce que vous décrivez correspond de très près à ce que je vis avec mon conjoint actuel que je connais depuis un an et demie. Nous ne vivons pas encore ensemble, mais nous sommes assez vus pour que je devienne très amoureuse de lui. Depuis le début, ses silences, non-réponses, la distance et ignorer mes appels et messages font partie de sa façon de communiquer (ou de ne pas communiquer). Il est devenu beaucoup plus agressif dernièrement et je ne l’ai pas vu depuis presque trois mois. Je sais que c’est probablement un moment difficile pour lui, mais il répond à peine à mes messages, est devenu froid; les petits mots doux sont disparus. Je lui demande s’il veut me revoir, me reparler, et il ne sait pas… quand la poussière sera retombée dit-il. Parfois il répond que oui, mais il ne sait pas quand… J’ai vraiment l’impression d’être manipulée, car si je fais mine de vouloir quitter la relation, il devient plus attentionné. Il ne m’a pas dit que c’était terminé ou qu’il voulait couper tout contact. Je ne sais franchement plus sur quel pied danser.

    Merci du Québec

    Laurie

    1. Bonjour Laurie, oui votre intuition est bonne… Il vous manipule, et que ce soit conscient ou inconscient, qu’il souffre ou pas, n’est ni une excuse ni le problème. Le problème est son comportement (il ne s’agit pas de communication), qui manque d’humanité, de respect et d’affection pour vous. Que vous vous demandiez a ce point sur quel pied danser, et que vous vous sentiez si mal est un gros drapeau rouge! Il vous contrôle, et cherche probablement a vous faire souffrir. En tout cas a vous faire payer la situation. Le moyen le plus efficace de se proteger des manipulateurs et vampires d’énergie est de couper les ponts completement.

      1. Merci de vos conseils Anne, même si ce n’est pas facile de couper tout contact, je sais que c’est ce que je devrais faire. Je suis entièrement d’accord avec Fabienne, que cela fait tellement de bien de reconnaître ce que l’on ressent en vous lisant, d’y mettre enfin des mots.

        Un grand merci encore!

        Laurie

  10. Bonsoir Anne ,
    Je tiens a vous remercier sur le sujet du silence .
    je suis tombée vraiment par hasard sur votre vidéo d’acupression et en allant plus loin , j’ai trouvé ce qui me concerne en ce moment ou bien devrais-je dire depuis que je suis mariée mon mari me fais subir ces silence qui me torture! je lui écrit des sms pour que l’on discute et il ne prends pas la peine de me répondre en juillet il m’a dit qu’il prenait du recul et depuis plus rien..
    Juste vous dire merci beaucoup j’ai enfin des mots sur ce que je ressent.
    Belle soirée
    Fabienne

    1. Merci Fabienne pour votre témoignage. Il n’y a pas de hasard, et je suis heureuse si mes mots vous ont aidée! C’est dans ce but que j’écris et que je partage mes propres expériences, réflexions et leçons. En tout cas sachez que le moyen le plus efficace de se protéger contre les psychopathes, les pervers narcissiques et les vampires d’énergie est de les écarter complètement de votre vie. Mes articles sur les vampires d’énergie et les manipulateurs vous intéresseraient peut-être aussi. Tenez bon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.