21 tactiques utilisées par les pervers narcissiques

reconnaitre les pervers narcissiques

« Les personnes toxiques s’attachent comme des parpaings à vos chevilles, puis vous invitent à nager dans leurs eaux empoisonnées. »
John Mark Green

Pourquoi reconnaître un pervers narcissique?

La manipulation est devenue un mode de vie dans la société d’aujourd’hui, c’est le fuel qui sous-tend l’industrie de la publicité, les médias traditionnels et une bonne partie de la politique. Chaque fois que nous ouvrons un magazine, allumons la télévision ou notre ordinateur portable, nous sommes exposés aux tactiques subtiles de manipulation qui font tourner le monde.

Cette habilité à modifier et contrôler la façon de penser peut cependant s’avérer extrêmement dangereuse lorsque dans les mauvaises mains. Les personnes toxiques dérivent leur pouvoir de leur capacité hors normes à manipuler leurs victimes, leur permettant d’assoir leur comportement négatif et de dissimuler leur véritable nature (toxique). C’est de cette manière qu’ils nous convainquent de les laisser entrer dans notre vie, de nous exposer à leurs techniques et de nous rendre très vulnérables.

La première étape pour se protéger contre les techniques de manipulation de ces personnes toxiques est l’anticipation: savoir quels sont les signes, afin de les identifier dès le début. Il existe des mesures pour se protéger et se dégager d’une relation avec un.e PN, mais la pleine conscience en amont est l’outil le plus efficace et le plus important!

reconnaitre les pervers narcissiques

Soyez attentive à ces 21 comportements, ce sont des techniques de manipulation et elles doivent vous alerter du danger que représente une relation (sociale, amicale ou amoureuse) avec la personne qui les déploie.

Note : Tous les manipulateurs ne sont pas des pervers narcissiques. Mais tous les pervers narcissiques utilisent la manipulation. Ce qui est propre au PN c’est son objectif de détruire le psychisme de sa victime, afin de survivre lui-même. La victime sombre souvent dans la dépression, qui peut aller jusqu’au suicide.

Comment reconnaître un pervers narcissique?

(Dans cet article j’utilise le genre masculin pour le pervers narcissique pour des raisons de simplification grammaticale, mais aussi parce que tous les courriers de victimes que je reçois depuis que j’ai publié cet article sur le silence sont envoyés par des femmes, en proie à un PN homme.)

Le Pervers Narcissique minimise la nature de ses comportements.
Chaque fois que la victime remarque l’influence toxique sur leur vie (angoisse, confusion, perte de sommeil, d’appétit, inertie, etc) d’un comportement, le PN prend les mesures nécessaires pour dédramatiser et minimiser l’impact de ses actions. Il convainc la victime qu’elle est trop sensible, se fait des idées, réagit de façon disproportionnée, créant l’illusion que ce qu’il a fait «n’est pas si grave».

Le Pervers Narcissique bombarde sa victime d’ « amour ».
Les victimes déclarent souvent qu’au début de la relation elles sont prises dans un tourbillon d’amour parfait. Le PN exprime continuellement son amour et son affection, couvre sa victime d’attentions et de compliments. Puis d’un coup le PN éteint l’interrupteur. Il a attiré sa victime dans sa toile étincelante puis la repousse brutalement, sans avertissement. Il montre sa vraie nature froide et indifférente. A ce stade, la victime se sent déjà souvent piégée et incapable de s’échapper, car accro à l’illusion de complicité et d’amour parfait.

Le Pervers Narcissique joue la victime.
La plupart des êtres humains sont empathiques et veulent aider ceux qui souffrent et ont besoin d’aide. Un PN le sait et l’utilise à son avantage. Lorsqu’il se trouve acculé et découvert, il joue la carte de la victime, volant la sympathie que mérite la vraie victime et l’attirant sur lui-même. Cela lui permet également de créer des sentiments de culpabilité dans le psychisme de la victime, ce qui renforce davantage son pouvoir.

Le Pervers Narcissique ment en permanence, au sujet de tout.
La vérité risque de mettre en lumière et révéler les motifs sous-jacents négatifs et toxiques de ses actes froids, cruels et calculés. L’individu toxique ment donc afin de construire une histoire factice qui le montre (personnalité, intentions, actes) sous un jour positif et crée un rideau.

Le Pervers Narcissique prend sa victime pour cible.
Afin de détourner l’attention loin de sa personne, le PN lance des accusations à ses victimes et remet en question ce qu’elles disent et font. Cela porte l’attention sur la victime de manière négative et mine sa confiance en elle.

Le Pervers Narcissique use et abuse de la flatterie.
Les compliments et les flatteries sont des moyens bien connus de gagner la confiance et faciliter l’influence. Les faux gourous utilisent ces techniques à des fins commerciales. Cela fonctionne également dans la relation entre la victime et le PN, créant un faux sentiment de confiance au début de la relation.

Le Pervers Narcissique a recours à la punition.
Les parents utilisent des méthodes de punition pour faire comprendre à leur enfant que certains comportements ne sont pas tolérés : isolation, suspension de l’utilisation de jeux, etc. En utilisant la même méthode de conditionnement, l’individu toxique punit sa/son partenaire chaque fois qu’elle/il agit d’une manière qu’il (PN) juge contraire à sa vision de la relation et/ou dangereuse pour son pouvoir. Cela inclut les critiques sévères, les insultes, le grondement, le silence, voire casser les objets que la victime affectionne ou dont elle a besoin.

Le Pervers Narcissique alterne avec les récompenses et le renfort positif.
Afin d’acheter sa victime et de maintenir son pouvoir sur elle, le PN prodigue cadeaux, attention positive et marques d’affection. Ce ne sont que des simulacres, mais brillamment imités. L’objectif est de rester dans les bonnes grâces de la victime.

Le Pervers Narcissique joue l’innocent.
Si un manipulateur est pris en flagrant délit de l’une de ses tactiques de manipulation, il feint l’innocence et la naïveté afin d’éviter les représailles (rupture, par exemple, et donc arrêt de son pouvoir sur l’autre). Il se montre surpris ou confus, incrédule sur le fait que ce qu’il fait est mal. L’objectif est de convaincre la victime que c’était vraiment involontaire. Ainsi la victime ne pense pas que ces actes et paroles sont la manifestation d’une stratégie calculée.

Le Pervers Narcissique ne donne jamais toute l’information.
Le PN donne l’air d’être incroyablement proche de vous en partageant des histoires détaillées et personnelles. Cela lui permet de créer et développer votre confiance en lui. Soyez prudent.e, cependant. Bien qu’il semble être un livre ouvert, le PN retire des informations et des pans entiers de l’histoire, tout ce qui ne le montre pas à son avantage ou vous permet de déduire d’autres informations (son passé réel, ses fréquentations actuelles, etc).

Le Pervers Narcissique a des crises d’agressivité violente.
Un niveau intense d’agression crée des sentiments de peur et de méfiance chez la victime, qui devient trop effrayée pour questionner le PN. Au lieu de cela, par peur, la victime se replie et accepte la réalité dans laquelle elle vit. Elle se sent piégée.

Le Pervers Narcissique redéfinit continuellement ses attentes.
Une part importante de toute relation saine et positive est la compréhension claire des attentes que chaque partie a envers son partenaire : temps passé ensemble, fidélité, amour ou amitié, activités, gestion des ex, etc. Le PN change ses attentes régulièrement, laissant la victime dans un état de confusion quant à ce qu’on attend d’elle et quant au cadre (voire à la nature) de la relation.

Le Pervers Narcissique isole sa victime.
Un PN est conscient que l’entourage de sa victime est probablement capable d’observer la relation de manière impartiale et de détecter sa nature toxique. Le risque est que l’entourage ouvre les yeux de la victime et l’encourage et l’aide à se libérer. Pour éviter que cela ne se produise, le PN isole sa victime de ses proches, la laissant totalement dépendante de lui.

Le Pervers Narcissique nie sans vergogne, y compris l’évidence.
Cette technique est appelée gas-lighting en anglais. Elle peut rendre fou. Lorsque la victime détecte une manipulation au moment où elle a lieu et décide de confronter le PN, celui-ci ne se laisse pas désarçonner. Sa technique consiste alors à nier avec véhémence que cela s’est produit, de manière tellement convaincante que la victime finit par douter d’elle-même.

Le Pervers Narcissique imite à la perfection l’amour et l’empathie.
Afin de convaincre sa victime qu’elle se trouve dans une relation réelle et valable, le PN crée de faux sentiments d’amour et d’affection. Il manifeste également un haut niveau d’empathie, se montrant réellement préoccupé par sa victime au jour le jour. La vérité est que les pervers narcissiques sont incapables d’amour et d’empathie. Ces manifestations ne sont qu’une imitation.

Le Pervers Narcissique divertit l’attention.
Lorsqu’un PN se sent acculé et au bord d’être démasqué, il prend les mesures nécessaires pour détourner l’attention ailleurs que sur lui/la situation. Par exemple, si la victime entame une conversation au sujet de son comportement, le PN sait habilement changer rapidement de sujet.

Le Pervers Narcissique maîtrise le comportement passif-agressif.
Plutôt que d’attaquer directement sa victime, le PN choisit parfois de s’engager dans des attaques passives-agressives en dévalorisant sa victime et en créant un environnement «hostile», sans même que la victime ne comprenne pourquoi elle ressent cette impression d’hostilité. La victime doute d’elle-même, de ses impressions et des actions à adopter.

Le Pervers Narcissique change fréquemment d’humeur.
Une autre variante de la douche écossaise est l’alternance fréquente d’une humeur intense à une autre. Ainsi la victime ne sait jamais à quoi s’attendre, l’amabilité ou la soupe à la grimace, l’empathie ou l’irritation, etc. Elle ne sait même pas clairement ce que son partenaire peut ressentir à un moment donné. Cette incertitude renforce la dépendance psychique et émotionnelle de la victime.

Le Pervers Narcissique manie le sarcasme.
Bien que le sarcasme ne soit pas toujours un signe de manipulation, les personnes à comportements toxiques ont souvent recours au sarcasme pour saper et dévaluer leur partenaire devant les autres. Cela les aide à établir leur dominance et leur pouvoir dans la relation.

Le Pervers Narcissique  réinterprète la vérité.
Parfois les individus toxiques ne vont pas jusqu’à mentir pour obtenir ce qu’ils veulent. Au lieu de cela, ils utilisent la vérité à leur avantage. Entre mensonge et vérité, l’interprétation de la vérité permet de dissimuler les comportements négatifs et justifier les décisions.

Le Pervers Narcissique attise le sentiment de culpabilité.
La sentiment de culpabilité peut être une émotion incroyablement puissante et utile, et c’est l’un des nombreux outils que la plupart des manipulateurs gardent dans leur panoplie. Les phrases telles que « tu ne te soucies pas de moi», «tu ne penses qu’à toi», déplacent la culpabilité du PN sur la victime, et déstabilisent et dévaluent cette dernière.

Les psychopathes et les narcissiques sont en liberté tout autour de nous. Des recherches aux États-Unis ont montré que le narcissisme est en augmentation : selon les données recueillies, environ 70% des étudiants aujourd’hui ont un score plus élevé en narcissisme et moins élevé en empathie que les étudiants d’il y a 30 ans.
Le narcissisme est à la hausse et encouragé. Lorsqu’il se combine avec une psychopathologie particulière il crée des monstres tels que les pervers narcissiques. Les PN sont des vampires d’énergie et des tueurs. Il est indispensable de savoir les reconnaitre pour pouvoir s’en protéger, et idéalement pour ne jamais entamer une relation avec eux, quelle qu’elle soit.

.

N’hésitez pas à partager vos exemples (de façon anonyme) dans les commentaires au bas de cette page. La lecture de témoignages permet de mettre des mots sur ce qui se passe, de découvrir qu’on n’est pas seul.e à vivre cet enfer, de comprendre que le problème n’est PAS nous. De tels témoignages ont été pour moi le déclencheur pour comprendre et me sortir d’une relation de 5 ans avec un PN.


A lire également:
Répondre par le silence est une forme de maltraitance
Les manipulateurs
Les vampires d’énergie
Tu ne voleras point


A propos de Anne

Praticienne Certifiée d'Acupression, Maître de Reiki, Auteure. www.annecosse.com

View all posts by Anne

4 Commentaires pour “21 tactiques utilisées par les pervers narcissiques”

  1. je viens de quitter mon compagnon depuis 20 ans.Il m’a fait vivre un enfer depuis 4 mois depuis que j’ai découvert qu’il était tombé amoureux d’une autre femme qu’il fréquentait comme « amie »depuis quelque temps mais qu’il voyait en cachette quand je n’étais pas là…Je leur avais fait confiance bien qu’ayant des doutes…Il m’a alors dit que je l’avais poussé à chercher ailleurs ce qu’il ne trouvait plus avec moi c’est à dire un désintéret de ma part pour lui,que je ne voulais plus rien faire avec lui ( sorties , sport , désintéret sexuel..)Ce qui était vrai depuis environ 3 ans date où il avait déjà voulu me quitter après une nuit passée avec une autre femme.. j’ai eu un électrochoc et lui ai remanifesté mon amour.nous avons retrouvé une entente sexuelle et un désir formidable.Il m’a dit qu’il ne voulait pas renoncer à elle , ni à moi , qu’il m’aimait « aussi »..Que je devais etre patiente, que j’avais toutes mes  » chances  » etc… mais il avait son portable sur lui en permanence ,en silencieux , recevant et envoyant des sms à sa chérie plusieurs fois par jour.J’ai fini par déjoue rses sécurités et lire ses sms.. douche froide !!il se plaignait de moi auprès d’elle ; il souffrait le martyre avec moi.., mots d’amour enflammés et projets d’avenir alors qu’is n’avaient encore pas couché ensemble…J’ai essayé de supporter ses mensonges et la situation alors que leur relation prenait de l’ampleur et qu’ils commencaient à faire l’amour.Elle avait exigé de lui que nous n’ayons plus de rapports et je pense qu’il ne l’a pas détrompée.J’ai commencé à dépérir, obligée de prendre des antidépresseurs et de voir une psy…Dans le meme temps j’ai découvert ( en fouillant ) des lettres d’amour à plusieurs autres femmes et ce depuis plusieurs années.Mes amis m’ont enfin avoué des infidélités dont ils ont été témoins et ce il y a longtemps déjà.. Meme confronté par moi à la réalité , il nie tout en bloc et leitmotiv : tout est de ma faute. J’ai enfin compris ce qui m’avais mis dans un tel malaise ces derniers temps:mes doutes sur lui et surtout des dénigrements permanents : » Tu ne t’intéresse à rien(du moins ce qui l’intéresse LUI )tu n’es pas cultivée,fais toi un chignon,fais ceci fais cela.. »Plus il le disait moins j’arrivais à bouger,plus je me sentais minable , plus je me dévalorisais , plus je me culpabilisais..Je lui ai enfin demandé de faire un choix .Il n’a pas voulu prétendant nous aimer toutes les deux et vouloir continuer ainsi. Ma survie passant par la fuite j’ai enfin pris la décision de partir alors que j’étais terriblement amoureuse . Nous avions décidé d’un  » break « de 3 mois .Le jour de mon départ j’ai eu eu droit à la grande scène du deux : en larmes il me dit ne pas vouloir me voir partir que c’est trop dur..attendrie je l’embrasse et toujours en larmes il m’a dit : » au fait tu feras le nécessaire pour que ta facture de portable ne sois plus tirée sur notre compte ? »Retour brutal à la réalité….2 jours après il était chez elle ( elle habite à 300 metres de chez moi dans un petit village et fréquente les memes amis )Il s’est lancé dans des travaux dans son jardin et sa maison et pour l’instant se cachent soit disant par respect pour moi alors que tout le monde est au courant..Il m’envoie des messages sous n’importe quel pretexte et me dit que non il n’est aps encore décidé et que je dois lui laisser du temps..et encore et encore que tout est de ma faute..J’ai trouvé en allant chez lui récupérer mes affaires des écrits sur sa &e femme à qui ila reproché les memes choses ,qu’il avait aussi de multiples maitresses et une très amoureuse pendant plus d’un an et qu’i l les a toutes les deux quittées après un seul week end avec moi . L’une a failli se suicider. Sauf que bien entendu , quand je l’ai rencontré il m’avait dit qu’il était libre … bis répétita..Bref je comprends que j’ai vécu avec un inconnu , grand menteur et manipulateur(je ne vous donne pas tous les détails sur son absence totale d’empathie , de remis en question , sa suffisance.. )et son emprise sur moi s’est écroulée comme un chateau de cartes depuis quelques jours.Je sais que ce sera difficile a cause de la proximité et du fait que nous avons le meme cercle d’amis mais ceux ci ne sont pas dupes et me soutiennent.Alors courage à celles qui vivent une situation analogue…La dignité n’a pas de prix !!

    1. Merci Jacqueline pour votre témoignage émouvant. Il montre bien tous les mécanismes à l’œuvre, ainsi que les conséquences désastreuses voire fatales sur les victimes. Bravo pour votre courage, mille bravos!

  2. Pour avoir vécu avec une PN pendant 18 ans, je peux affirmer qu’il n’y a pas que des hommes PN. Où trouver les témoignages que vous cités dans l’article ?

    Je voudrais citer quelques manipulations psychologiques dont j’ai été l’objet mais cela donnera des idées aux autres PN en manque d’inspiration, si c’est possible…

    1. Absolument, 75% des PN sont des hommes, pas 100%.
      N’hésitez pas à partager des manipulations psychologiques, cela est très utiles aux victimes, surtout si elles n’e sont pas encore tout à fait conscientes de la dynamique. Les PN ne puisent pas les idées ailleurs qu’en eux-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.