Auriculothérapie

auriculothérapie

Les Anciens Chinois ont découvert que l’oreille, comme les pieds, contient de nombreuses terminaisons nerveuses et points d’énergie connectés au reste du corps. Ils ont développé une méthode utilisant ces points pour traiter de nombreuses affections: l’auriculothérapie.
Des traces de formes rudimentaires de thérapie auriculaire ont également été découvertes en Grèce, dans l’Empire Romain et en médecine ottomane arabo-égyptienne du 11ème siècle.

Au 20ème siècle, le physicien français Paul Nogier a montré que l’oreille est une représentation inversée du corps humain: un microsystème où l’ensemble du corps est représenté sur le pavillon, la partie externe de l’oreille.

Cet apport de l’Ecole française a facilité l’intégration de cette discipline avec l’acupuncture, dont les principes théoriques et d’action thérapeutique viennent de la même source Chinoise.

carte de l'oreille du Dr Nogier

Voir d’autres planches

L’auriculothérapie a été utilisée avec succès dans le traitement du manque et des addictions, que ce soit l’alcool, le tabac, la nourriture ou les médicaments. Elle a également été utilisée dans le traitement de l’arthrite, l’asthme, les migraines, l’indigestion, les problèmes urinaires et les troubles nerveux.

Pour stimuler les points spécifiques sur l’oreille , on utilise:

  • soit une légère pression des doigts (acupression),
  • soit des graines ou de petits aimants (acupression magnétique),
  • soit de fines aiguilles (acupuncture)
  • soit des impulsions électriques (électro-acupuncture).

Le choix des points à stimuler dépend du problème à traiter.

auriculothérapie avec aiguilles  auriculothérapie avec graines  auriculothérapie avec aimantauriculothérapie avec électroacuponcture

Toutes ces modalités sont efficaces.

Les principales indications thérapeutiques sont:

  • Le stress, les troubles du sommeil et psycho-émotifs.
  • L’obésité, l’excès de poids et les troubles alimentaires.
  • Le tabagisme
  • La dépendance à des substances.
  • Les problèmes gastroentérologiques (vomissements et nausées).
  • L’andrologie (impuissance, éjaculation précoce).
  • Les difficultés de concentration.

.

Voir les planches des points sur l’oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.