L’acupression et les troubles érectiles

troubles de l'érection et éjaculation précoce

La sexualité est peut-être émotion, désir, énergie, mais notre outil reste tout de même notre corps physique. Si celui-ci a des ratés, l’expérience sexuelle devient désagréable, difficile, voire impossible.

L’acupression est une technique de soins millénaire issue de la médecine traditionnelle chinoise. Elle vise à rééquilibrer les dysfonctionnements physiques, psychologiques et émotionnels. Elle a donc toute sa place dans la sphère de la sexualité: désir, plaisir, mais aussi prévention et traitement des dysfonctionnements d’ordre sexuel.

.

Dysfonctionnement érectile, ou trouble de l’érection :

Anciennement appelé impuissance, il s’agit de l’impossibilité ou de l’insuffisance de l’érection chez l’homme.

Elle peut avoir des causes organiques ou neurobiologiques, qu’il convient de chercher à dépister avant tout autre traitement.

Par ailleurs, certains médicaments (anxiolytiques, antidépresseurs, bêtabloquants, antidiabétiques) ont pour effet secondaire une baisse de la libido, voire des capacités sexuelles. Il est recommandé d’en parler à son médecin.

Enfin, le tonus sexuel diminue avec l’âge, car il est lié à l’énergie ancestrale, transmise par notre lignée familiale, et qui diminue inexorablement dès notre naissance.

L’acupression peut être une aide précieuse lorsque les raisons du trouble de l’érection sont d’ordre psychologique et/ou émotionnel : anxiété, peur de l’échec, stress général, fatigue.

.

L’éjaculation précoce (ou prématurée) :

C’est le dysfonctionnement sexuel le plus fréquent chez l’homme. S’il est difficile de quantifier le phénomène, les différentes études qui s’y sont essayées permettent d’avancer qu’environ 35 % des hommes seraient touchés par ce problème.

Il n’existe pas de définition universelle de l’éjaculation prématurée : les études retiennent l’éjaculation survenant moins d’une minute après l’intromission, ou après 15 poussées pelviennes, ou même avant la pénétration, ou sans contrôle volontaire.  Dans tous les cas, cela constitue un dysfonctionnement si la situation se présente de manière permanente, et non pas occasionnelle.

Au cours des dernières décennies, la tendance était d’expliquer l’éjaculation précoce par des hypothèses psychologiques : anxiété liée à la performance sexuelle, tension nerveuse, stress, crainte d’être surpris.

Les dernières recherches scientifiques affirment au contraire que dans la majorité des cas, l’éjaculation précoce est aussi liée à des problèmes organiques physiologiques : inflammation de la prostate, hypersensibilité de la peau du pénis, dommages au système nerveux causés par le diabète.

L’éjaculation prématurée est associée par les psychanalystes à la notion de fantasmes négatifs. Les fantasmes constituent l’imagerie mentale de notre vie érotique, développée au fur et à mesure de la découverte de la sexualité. Les fantasmes négatifs seraient constitués ou accompagnés d’images « menaçantes » qui, si elles n’empêchent pas le désir, inciteraient à « faire vite », l’abréger au maximum pour éviter un danger.

En termes énergétiques, l’éjaculation précoce est entraînée par un excès de flux d’énergie Yang. L’acupression permet de ralentir cet excès.

 

L’acupression et les troubles sexuels

Certains points  d’acupression / acuponcture aident au traitement de divers dysfonctionnements, sexuels ou non. Des séances régulières, en particulier d’acuponcture, pendant quelques mois sont d’une aide pour réguler les troubles sexuels d’origine non physiologique.

Une modalité particulièrement efficace est l’auriculothérapie.
Chaque point du corps a sa correspondance sur l’oreille. La médecine sait aujourd’hui qu’avec l’auriculothérapie, en stimulant  des points  spécifiques de l’oreille, on stimule les neurotransmetteurs qui produisent des endorphines.

La stimulation peut se faire à l’aide d’aiguilles, d’un stylo d’acuponcture au laser ou d’aimants.
Les deux premières nécessitent l’intervention d’un professionnel. Les aimants s’utilisent soi-même (en suivant des instructions précises).

Note: Il est vivement recommandé de consulter son médecin pour tout problème chronique, et/ou de longue durée, et/ou très intense. Dans ce cas, l’acupression est une excellente aide complémentaire.

A propos de Anne

Praticienne Certifiée d'Acupression, Maître de Reiki, Auteure. www.annecosse.com

View all posts by Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.